RadiOSSA Preview NFL: NFC Nord

À environ deux semaines du début de la saison régulière NFL, RadiOSSA vous propose un tour d’horizon des forces en présence au sein de la Ligue. Aujourd’hui, focus sur la NFC Nord, du dernier demi-finaliste de conférence, les Green Bay Packers.

CHICAGO BEARS

GM: Phil Emery (1re saison)

Coaching Staff
HC: Lovie Smith (54 ans, 9e saison)
OC: Mike Tice (2e saison, promu, ex-coach OL)
DC: Rod Marinelli (4e saison)

Stade
Soldier Field (Chicago, Illinois, depuis 1924)
Capacité: 61 500 places

Stats 2011
Attaque
Passing Yards: 188.2 Yds (26e)
Rushing Yards: 125.9 Yds (9e)
Défense
Passing Yards: 254.1 Yds (28e)
Rushing Yards: 96.4 Yds (5e)

Stars offensives
QB Jay Cutler
RB Matt Forte
WR Brandon Marshall

Stars défensives
DE Julius Peppers
LB Brian Urlacher
LB Lance Briggs

Principales arrivées
QB Jason Campbell (Oakland Raiders)
RB Michael Bush (Oakland Raiders)
WR Brandon Marshall (Miami Dolphins)
WR Eric Weems (Atlanta Falcons)
LB Blake Costanzo (San Francisco 49ers)

Principaux départs
G Frank Omiyale (Seattle Seahawks)
DT Amobi Okoye (Tampa Bay Buccaneers)
DT Anthony Adams (Free Agent)
CB Corey Graham (Baltimore Ravens)
S Brandon Meriweather (Washington Redskins)

Joueurs draftés
DE Shea McClellin (Boise State, 1st)
WR Alshon Jeffery (South Carolina, 2nd)
S Brandon Hardin (Oregon State, 3rd)
TE Evan Rodriguez (Temple, 4th)
CB Isaiah Frey (Nevada, 6th)

Starters Probables
Cutler (QB) – Forte (RB), Bush (RB) – Marshall (WR), Knox (WR) – Davis (TE) – Williams (OT), Carimi (G), Spencer (C), Garza (G), Webb (OT).

Peppers (DE), Melton (DT), Paea (DT), Idonije (DE) – Briggs (LB), Urlacher (LB), Roach (LB) – Tillman (CB), Conte (FS), Wright (SS), Jennings (CB).

Preview

“Le marabou des Chicago Bears est prié de se présenter à l’accueil …” Certaines saisons semblent parfois interminables. Celle vécu par les joueurs de l’Illinois a semblé une longue et pénible chute libre en fin d’exercice 2011, après les blessures successives de Jay Cutler, Matt Forte et Johnny Knox.
Une invasion d’infirmerie qui n’avait paradoxalement pas empêché les hommes de Lovie Smith d’accrocher une fiche de 9-7. Autant dire qu’avec les retours des cadres offensifs, Chicago a les dents longues.
Comme toujours, la principale force concernera la défense, emmenée une nouvelle fois par Rod Marinelli et surtout ses tauliers au poste de linebacker, avec Brian Urlacher et Lance Briggs. En manque de pass rusher, derrière l’intraitable Julius Peppers, les Bears ont tout de même renforcé la D-Line avec la draft de l’intrigant prospect Shea McCllelin. Reste désormais à pouvoir s’appuyer sur un backfield pas toujours à la fête, à l’image d’un Charles Tillman au rendement parfois aléatoire.
Côté offense, la saison galère de l’an passé, d’un point de vue santé, a poussé la franchise à assurer ses arrières. Jason Campbell devient ainsi le nouveau backup de Cutler, en lieu et place d’un Caleb Hanie désastreux en 2011, tandis que l’ancien Raider Michael Bush vient apporter une solide concurrence à Matt Forte au sol. Devenu indésirable à Miami, le WR Brandon Marshall atterrit également à Windy City, histoire de retrouver son ancien quarterback à Denver (et l’ancien coach QB de l’époque d’ailleurs, avec la présence de Jim Bates).
Cependant, si Cutler a retrouvé son receveur fétiche, il aimerait sans doute aussi retrouver une ligne digne de ce nom, la récente draft de Gabe Carimi n’ayant pas encore gommé tous les trous d’air provoqué par la O-Line des Ours, des errements sans doute loin d’être étrangers aux pépins physiques et à la blessure au pouce de l’ancienne star de Vanderbilt l’année dernière.

DETROIT LIONS

GM: Martin Mayhew (5e saison)

Coaching Staff
HC: Jim Schwartz (46 ans, 4e saison)
OC: Scott Linehan (4e saison)
DC: Gunther Cunningham (4e saison)

Stade
Ford Field (Detroit, Michigan, depuis 2002)
Capacité: 64 500 places

Stats 2011
Attaque
Passing Yards: 300.9 Yds (4e)
Rushing Yards: 95.2 Yds (29e)
Défense
Passing Yards: 239.4 Yds (22e)
Rushing Yards: 128.1 Yds (23e)

Stars offensives
QB Matthew Stafford
WR Calvin Johnson
TE Brandon Pettigrew

Stars défensives
DE Cliff Avril
DT Ndamukong Suh
S Louis Delmas

Principales arrivées
WR Jarett Dillard (Jacksonville Jaguars)
WR Lance Long (San Francisco 49ers)
DE Everette Brown (San Diego Chargers)
CB Jacob Lacey (Indianapolis Colts)
S Sean Jones (Tampa Bay Buccaneers)

Principaux départs
G Leonard Davis (Free Agent)
LB Bobby Carpenter (New England Patriots)
CB Eric Wright (Tampa Bay Buccaneers)
CB Brandon McDonald (Free Agent)
S Chris Harris (Free Agent)

Joueurs draftés
OT Riley Reiff (Iowa, 1st)
WR Ryan Broyles (Oklahoma, 2nd)
CB Dwight Bentley (Louisiana-Lafayette, 3rd)
DE Ronnell Lewis (Oklahoma, 4th)
LB Tahir Whitehead (Temple, 5th)

Starters Probables
Stafford (QB) – LeShoure (RB), Best (RB) – Johnson (WR), Young (WR) – Pettigrew (TE) – Backus (OT), Peterman (G), Raiola (C), Sims (G), Cherilus (OT).

Avril (DE), Suh (DT), Fairley (DT), Vanden Bosch (DE) – Durant (LB), Tulloch (LB), Levy (LB) – Houston (CB), Delmas (FS), Spievey (SS), Lacey (CB).

Preview

Privés de campagne de playoffs depuis 1999, les Detroit Lions ont enfin mis un point d’honneur à faire taire leur réputation de loser à l’occasion de la saison passée. Il faut dire qu’en étant souvent placés dans le Top 5 de la draft sur la dernière décennie, Jim Schwartz et les siens auront eu la possibilité de récupérer de gros poissons. C’est notamment le cas du duo infernal de l’attaque du Michigan : Matthew Stafford et Calvin Johnson. Enfin remis de ses petits pépins physiques, l’ancien quarterback de Georgia s’est ainsi révélé en 2011, au moment de la véritable explosion de son receveur vedette, venu également de Géorgie, mais en provenance des Yellow Jackets. Le passing game devrait d’ailleurs rester une force cette année, Stafford disposant d’autres cibles de qualité, tels que Titus Young, Nate Burleson ou encore Brandon Pettigrew. Phénoménal au rang universitaire, Ryan Broyles pourrait lui aussi, en cas de retour en forme après une grave blessure, offrir de belles perspectives à la ville de l’automobile. Toujours dans l’optique d’améliorer le jeu aérien, Riley Reiff a aussi été drafté, histoire de suppléer le vieillissant Jeff Backus et de protéger au mieux le quart-arrière local. Un QB qui priera sans doute pour retrouver une véritable alternance au sol, après les galères de santé de ses deux runnings stars Jahvid Best et Mikel LeShoure.
Côté défense, la draft de ces dernières années a là encore servi, notamment à l’image de la D-Line, emmenée par les deux Defensives Tackles Ndamukong Suh et Nick Fairley. Très en vue en 2011, le DE Cliff Avril et le LB Stephen Tulloch poursuivent l’aventure au sein du Ford Field, eux les tauliers du pass rush et du run stop des Lions sur la période récente. Un run stop qui sera tout de même à suivre en 2012, justement trop dépendant de Tulloch jusque-là. Côté backfield, si le personnel semble progresser au fil des années (notamment le duo Delmas-Spievey au poste de safety), quelques trous d’air demeurent et devront être vite corrigés dans une division où officient Aaron Rodgers et Jay Cutler. D’ordre plus général, l’agressivité préconisée par Schwartz et Cunningham devra sans doute être allégée, les Lions figurant parmi les franchises les plus sanctionnées, surtout en défense et surtout pour des vilains gestes (cf Suh lors du Thanksgiving Match).

GREEN BAY PACKERS

GM: Ted Thompson (8e saison)

Coaching Staff
HC: Mike McCarthy (48 ans, 7e saison)
OC: Tom Clements (7e saison, promu, ex-coach QB)
DC: Dom Capers (4e saison)

Stade
Lambeau Field (Green Bay, Wisconsin, depuis 1957)
Capacité: 73 128 places

Stats 2011
Attaque
Passing Yards: 307.8 (3e)
Rushing Yards: 97.4 Yds (27e)
Défense
Passing Yards: 299.8 Yds (32e)
Rushing Yards: 111.8 Yds (14e)

Stars offensives
QB Aaron Rodgers
WR Greg Jennings
C Jeff Saturday

Stars défensives
LB A.J. Hawk
LB Clay Matthews
CB Charles Woodson

Principales arrivées
C Jeff Saturday (Indianapolis Colts)
DL Anthony Hargrove (Seattle Seahawks)
DL Daniel Muir (Indianapolis Colts)
DL Phillip Merling (Miami Dolphins)

Principaux départs
QB Matt Flynn (Seattle Seahawks)
RB Ryan Grant (Free Agent)
C Scott Wells (St Louis Rams)
S Nick Collins (Retraite)
S Charlie Peprah (Free Agent)

Joueurs draftés
LB Nick Perry (USC, 1st)
DL Jerel Worthy (Michigan State, 2nd)
CB Casey Hayward (Vanderbilt, 2nd)
DT Mike Daniels (Iowa, 4th)
S Jerron McMillian (Maine, 4th)

Starters Probables
Rodgers (QB) – Starks (RB) – Jennings (WR), Driver (WR), Nelson (WR) – Finley (TE) – Bulaga (OT), Sitton (G), Saturday (C), Newhouse (G), Lang (OT).

Wynn (DE), Raji (NT), Pickett (DE) – Matthews (OLB), Hawk (ILB), Bishop (ILB), Perry (OLB) – Woodson (CB), Burnett (FS), Bush (SS), Williams (CB).

Preview

Brillants vainqueurs du Superbowl 45, dans le sillage d’un Aaron Rodgers de gala, les Green Bay Packers auront connu un retour sur terre délicat la saison passée. La faute sans doute à une dépendance de plus en plus importante à sa star, laquelle dispose certes de cibles de qualité (Jennings, Nelson, Finley, etc…) ainsi que d’une ligne offensive enfin performante (et loin de la poreuse O-Line de 2009) mais doit toujours composer avec un poids constant sur ses épaules, le jeu au sol demeurant l’une des faiblesses permanentes des Packers depuis le départ d’Ahman Green et le déclin de Ryan Grant. Plus en retrait au sein de la Ligue l’an dernier, Cedric Benson et James Starks seront donc attendus au tournant par le nouveau coordinateur offensif Tom Clements (remplaçant de Joe Philbin, parti coacher les Dolphins), dans l’optique d’un nouveau sacre de la franchise au cheddar.
L’autre clé de ce match piège des playoffs 2011 face aux Giants (et même au sens général, de la saison régulière) concerne bien sûr la défense. Car si le run stop reste de valeur, derrière B.J. Raji et A.J. Hawk, le jeu aérien aura été une des grandes failles des hommes de Mike McCarthy, tant en nombre de yards concédés par le backfield défensif (malgré un très grand nombre de picks) qu’en nombre de sacks provoqués. La draft de Nick Perry est prévue pour rectifier ce dernier soucis, un soucis qui pourrait également se régler par un retour en grâce de la star défensive du Wisconsin, un certain Clay Matthews.

MINNESOTA VIKINGS

GM: Rick Spielman (1re saison)

Coaching Staff
HC: Leslie Frazier (53 ans, 6e saison)
OC: Bill Musgrave (2e saison)
DC: Alan Williams (ex-coach DB Colts)

Stade
Hubert H. Humphrey Metrodome (Minneapolis, Minnesota, depuis 1982)
Capacité: 64 121 places

Stats 2011
Attaque
Passing Yards: 184.8 Yds (28e)
Rushing Yards: 144.9 Yds (4e)
Défense
Passing Yards: 251.2 Yds (26e)
Rushing Yards: 107.0 Yds (11e)

Stars offensives
RB Adrian Peterson
WR Percy Harvin
TE Kyle Rudolph

Stars défensives
DE Jared Allen
LB Chad Greenway
CB Antoine Winfield

Principales arrivées
WR Jerome Simpson (Cincinnati Bengals)
TE John Carlson (Seattle Seahawks)
G Geoff Schwartz (Carolina Panthers)
CB Chris Carr (Baltimore Ravens)
CB Zachary Bowman (Chicago Bears)

Principaux départs
G Steve Hutchinson (Tennessee Titans)
DT Remi Ayodele (New Orleans Saints)
LB E.J. Henderson (Free Agent)
CB Cedric Griffin (Washington Redskins)
S Tyrell Johnson (Miami Dolphins)

Joueurs draftés
OT Matt Kalil (USC, 1st)
S Harrison Smith (Notre Dame, 1st)
CB Josh Robinson (Central Florida, 3rd)
WR Jarius Wright (Arkansas, 4th)
FB Rhett Ellison (USC, 4th)

Starters Probables
Ponder (QB) – Peterson (RB), Gerhart (RB) – Harvin (WR), Simpson (WR) – Rudolph (TE) – Kalil (OT), Johnson (G), Sullivan (C), Berger (G), Loadholt (OT).

Allen (DE), Williams (DT), Guion (DT), Robison (DE) – Greenway (LB), Brinkley (LB), Henderson (LB) – Winfield (CB), Raymond (FS), Sanford (SS), Carr (CB).

Preview

L’éternelle saga Brett Favre n’aura pas fait que des heureux ! Les Minnesota Vikings en savent quelque chose. Décidés à s’appuyer sur l’ancienne vedette du voisin Green Bay pour atteindre ses objectifs (manqués de peu, en finale de conférence 2009), Brad Childress et les Vikes ont par la suite loupé la transition pour permettre à la franchise de Minneapolis de rester en haut de l’affiche. Car si, offensivement, Adrian Peterson a rarement déçu les fans locaux, le passing game demeure quelque peu douteux depuis le départ du légendaire papy Brett. Le QB Christian Ponder est donc attendu comme le messie pour sa deuxième année, après une campagne rookie en dent de scie. Il est vrai peu aidé par ses cibles en 2011, avec un Percy Harvin diminué et un duo Jenkins-Aromashodu que bien d’autres franchises pourraient envier … ou pas. Cette saison, l’arrivée de l’ancien voltigeur de Cincinnati, Jerome Simpson, devrait apporter un peu plus d’impact au niveau des airs. L’émergence de Kyle Rudolph, ancienne plaque tournante des Fighting Irish, au poste de TE, est également pressentie. Autre problème de taille dans la montée en puissance de Ponder, le pass pro. Une donnée que le dernier premier choix de draft Matt Kalil devrait rapidement solutionner …
Côté défense, si le pass rush reste la marque de fabrique des Violets, derrière Jared Allen et Brian Robison, le backfield aura été l’un des plus catastrophiques de la Ligue l’an passé. Charge au nouveau coordinateur Alan Williams (qui s’occupait des DB chez les Colts) de corriger tout cela.
Le poste de linebacker n’inspire pas non plus confiance, à l’heure où seul Chad Greenway apparait comme la valeur sûre de la deuxième ligne défense des Vikes.

1 commentaire

  • cansi4u

    Gabe Carimi n’est pas guard mais un Tackle ! Et je pense qu’il jouera certainement Right Tackle tandis que Webb jouera coté gauche, et ça m’étonnerait que Garza joue Guard il jouera centre et Spencer jouera guard certainement à gauche ou à droite il a évoluer des 2 cotés je crois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.