RadiOSSA Preview NFL: NFC Est

À environ trois semaines du début de la saison régulière NFL, RadiOSSA vous propose un tour d’horizon des forces en présence au sein de la Ligue. Aujourd’hui, focus sur la NFC Est, des derniers vainqueurs du Superbowl, les New York Giants.

DALLAS COWBOYS

GM: Jerry Jones (24e saison)

Coaching Staff
HC: Jason Garrett (46 ans, 2e saison)
OC: Bill Callahan (ex-coach OL Jets)
DC: Rob Ryan (2e saison)

Stade
Cowboys Stadium (Arlington, Texas, depuis 2009)
Capacité: 80 000 places

Stats 2011
Attaque
Passing Yards: 262.6 Yds (7e)
Rushing Yards: 112.9 Yds (18e)
Défense
Passing Yards: 244.1 Yds (23e)
Rushing Yards: 99.1 Yds (7e)

Stars offensives
QB Tony Romo
WR Dez Bryant
TE Jason Witten

Stars défensives
NT Jay Ratliff
LB DeMarcus Ware
CB Brandon Carr

Princpales arrivées
QB Kyle Orton (Kansas City Chiefs)
FB Lawrence Vickers (Houston Texans)
G Nate Livings (Cincinnati Bengals)
LB Dan Connor (Carolina Panthers)
CB Brandon Carr (Kansas City Chiefs)

Principaux départs
WR Laurent Robinson (Jacksonville Jaguars)
TE Martellus Bennett (New York Giants)
LB Bradie James (Houston Texans)
CB Terence Newman (Cincinnati Bengals)
CB Alan Ball (Houston Texans)

Joueurs draftés
CB Morris Claiborne (LSU, 1st)
DE Tyrone Crawford (Boise State, 3rd)
LB Kyle Wilber (Wake Forest, 4th)
S Matt Johnson (Eastern Washington, 4th)
WR Danny Coale (Virginia Tech, 5th)

Starters Probables
Romo (QB) – Murray (RB), Jones (RB) – Bryant (WR), Austin (WR) – Witten (TE) – Smith (OT), Nagy (G), Costa (C), Livings (G), Free (OT).

Hatcher (DE), Ratliff (NT), Coleman (DE) – Spencer (OLB), Lee (ILB), Connor (ILB), Ware (OLB) – Carr (CB), Sensabaugh (FS), Pool (SS), Claiborne (CB).

Preview
Les plus anciens se rappelleront sans doute de cette tendre mélodie chantonnée par les Dallas Cowboys, en 1986, en hommage à l’hiver et Noël. Force est de constater que, depuis trois ans, le retour de bâton est quelque peu sanglant. En effet, à chaque fois aux avant-postes, dans l’optique des playoffs, les Texans ont sans cesse vécu un mois de Décembre calamiteux, mettant fin à leurs rêves de postseason. Difficile pourtant de pointer spécifiquement du doigt un secteur de jeu qui ferait défaut, bien que l’absence de DeMarco Murray, la baisse de régime du backfield défensif et quelque événement impromptu (Jason Garrett qui ice son propre kicker …) n’aient pas vraiment aidé.
Côté attaque, le head coach des ‘Boys a toutefois choisi de déléguer cette saison, lui qui s’occupait depuis sa promotion des calls offensifs. Son nouvel assistant s’appelle ainsi Bill Callahan, ancien patron des Raiders et jusque-là coach de la ligne offensive des Jets. Une simple coincidence quand on sait que la O-Line de Dallas n’est pas toujours exempt de tout reproche ? (allez demander aux côtes de Tony Romo …). Pas sûr. L’ancien QB d’Eastern Illinois est d’ailleurs toujours là, satisfaisant à défaut d’être extraordinaire, Jerry Jones ayant toutefois décidé de le garder sous pression avec le souffle chaud de son nouveau backup Kyle Orton.
Reste à savoir si ses cibles seront de qualité, au lendemain des départs de Laurent Robinson et Martellus Bennett, de la blessure de Miles Austin et des multiples problèmes judiciaires de Dez Bryant. Révélé dès sa saison rookie, DeMarco Murray devrait de son côté assurer une bonne alternance au sol. Les fans d’Irving l’espèrent en tout cas.
Côté défense, si le front seven reste de qualité, emmené comme toujours par l’inusable pass rusher DeMarcus Ware, les DBs ont parfois fait peur niveau couverture.
Changement de décor donc du côté du dernier rempart, Terence Newman ayant été gentiment poussé dehors, à l’heure où deux nouveaux corners intègrent le roster, avec la signature de l’ancien Chief Brandon Carr et la draft du très prometteur Morris Claiborne. Les Cowboys auront bien besoin d’un backfield performant dans une division très fournie en receveurs de haut niveau (Jackson, Maclin, Nicks, Cruz, Garçon, etc …).

NEW YORK GIANTS

GM: Jerry Reese (6e saison)

Coaching Staff
HC: Tom Coughlin (65 ans, 9e saison)
OC: Kevin Gilbride (6e saison)
DC: Perry Fewell (3e saison)

Stade
MetLife Stadium (East Rutherford, New Jersey, Depuis 2010)
Capacité: 82 566 places

Stats 2011
Attaque
Passing Yards: 295.9 Yds (5e)
Rushing Yards: 89.2 Yds (32e)
Défense
Passing Yards: 255.1 Yds (29e)
Rushing Yards: 121.2 Yds (19e)

Stars offensives
QB Eli Manning
WR Hakeem Nicks
WR Victor Cruz

Stars défensives
DE Justin Tuck
DE Jason Pierre-Paul
S Kenny Phillips

Principales arrivées
TE Martellus Bennett (Dallas Cowboys)
DT Shaun Rogers (New Orleans Saints)
LB Keith Rivers (Cincinnati Bengals)
CB Dante Hughes (San Diego Chargers)
S Chris Horton (Free Agent)

Principaux départs
RB Brandon Jacobs (San Francisco 49ers)
WR Mario Manningham (San Francisco 49ers)
WR Devin Thomas (Chicago Bears)
DE Dave Tollefson (Oakland Raiders)
CB Aaron Ross (Jacksonville Jaguars)

Joueurs draftés
RB David Wilson (Virginia Tech, 1st)
WR Rueben Randle (LSU, 2nd)
CB Jayron Hosley (Virginia Tech, 3rd)
TE Adrien Robinson (Cincinnati, 4th)
OT Brandon Mosley (Auburn, 4th)

Starters Probables
Manning (QB) – Bradshaw (RB), Wilson (RB) – Nicks (WR), Cruz (WR) – Bennett (TE) – Beatty (OT), Boothe (G), Baas (C), Snee (G), Diehl (OT).

Tuck (DE), Canty (DT), Joseph (DT), Pierre-Paul (DE) – Boley (LB), Jones (LB), Kiwanuka (LB) – Webster (CB), Rolle (FS), Phillips (SS), Amukamara (CB).

Preview
Il y a parfois des ressemblances quelque peu troublantes. Ainsi, comme en 2007, les New York Giants auront attendu la fin de la saison régulière pour valider leur ticket en playoffs. Comme en 2007, ils auront battu les Cowboys en Janvier. Comme en 2007, ils auront sorti le premier de conférence, avant de tomber les New England Patriots lors du Superbowl … comme en 2007 !
L’exercice qui avait suivi le premier sacre des Giants de Coughlin avait été excellent, les G-Men ayant terminé premiers de conférence à l’issue de la saison régulière. Nul doute que les aspirations demeureront les mêmes du côté de la Big Apple, d’autant que le roster n’a pas (ou peu) changé. Ainsi, les rares départs, du RB Brandon Jacobs, du WR Mario Manningham et du CB Aaron Ross ont été numériquement remplacés, respectivement par les draftés David Wilson, Reuben Randle et Jayron Hosley. L’un de rares postes déficitaires (Tight End) a même été renforcé par la récente arrivée de Martellus Bennett. Un ajout que la progression constante d’Eli Manning au poste de quart-arrière ne devrait que bonnifier, lui qui s’en était donné à coeur joie en 2011, avec le duo Hakeem Nicks-Victor Cruz.
Le risque d’attaque unilatéral sera tout de même à surveiller, le jeu au sol ayant eu énormément de difficultés à se mettre en place l’an passé.
Côté défense, à l’instar de Steve Spagnuolo, Perry Fewell peut toujours s’appuyer sur un pass rush de feu, avec le quatuor Tuck-Umenyiora-Pierre-Paul-Kiwanuka. Une escouade de talent qui n’avait pas empêché les Giants d’avoir le 29e bilan contre la passe en terme de yards l’année passée. Le backfield défensif sera donc scruté de très près, notamment les CBs, alternant le bon et le moins bon …

PHILADELPHIA EAGLES

GM: Howie Roseman (3e saison)

Coaching Staff
HC: Andy Reid (54 ans, 14e saison)
OC: Marty Mornhinweg (10e saison)
DC: Juan Castillo (18e saison)

Stade
Lincoln Financial Field (Philadelphie, Pennsylvanie, depuis 2003)
Capacité: 69 144 places

Stats 2011
Attaque
Passing Yards: 256.9 Yds (9e)
Rushing Yards: 142.2 Yds (5e)
Défense
Passing Yards: 212.3 Yds (10e)
Rushing Yards: 112.6 Yds (16e)

Stars offensives
QB Michael Vick
RB LeSean McCoy
WR DeSean Jackson

Stars défensives
DE Jason Babin
CB Nnamdi Asomugha
CB Dominique Rodgers-Cromartie

Principales arrivées
QB Trent Edwards (Oakland Raiders)
WR Mardy Gilyard (New York Jets)
OT Demetress Bell (Buffalo Bills)
LB DeMeco Ryans (Houston Texans)
S O.J. Atogwe (Washington Redskins)

Principaux départs
QB Vince Young (Buffalo Bills)
RB Ronnie Brown (San Diego Chargers)
WR Steve Smith (St Louis Rams)
OT Winston Justice (Indianapolis Colts)
CB Asante Samuel (Atlanta Falcons)

Joueurs draftés
DT Fletcher Cox (Mississippi State, 1st)
LB Mychal Kendricks (California, 2nd)
DE Vinny Curry (Marshall, 2nd)
QB Nick Foles (Arizona, 3rd)
CB Brandon Boykin (Georgia, 4th)

Starters Probables
Vick (QB) – McCoy (RB), Havili (FB) – Jackson (WR), Maclin (WR) – Celek (TE) – Bell (OT), Mathis (G), Kelce (C), Watkins (G), Herremans (OT).

Cole (DE), Jenkins (DT), Cox (DT), Babin (DE) – Chaney (LB), Ryans (LB), Kendricks (LB) – Asomugha (CB), Allen (FS), Coleman (SS), Rodgers-Cromartie (CB).

Preview
Attendus au tournant en 2011, au lendemain d’une campagne de recrutement musclée, les Philadelphia Eagles auront vécu un dur retour à la réalité, en connaissant un début de saison catastrophique, avant une élimination subie lors de la dernière journée de saison régulière.
Oubliez ainsi le terme « Dream Team » ! Avec une intersaison beaucoup moins mouvementée cet été, les Eagles tenteront d’avancer sous le radar, caché dans leur propre division par le champion en titre new-yorkais. Une position toute aussi intéressante tant les Pennsylvaniens conservent un roster de choix en vue de cette saison, notamment au niveau offensif. Michael Vick, LeSean McCoy, Jeremy Maclin, DeSean Jackson, tant de noms qui, sur le papier, continuent d’avoir de la gueule. Les récents soucis physiques du pass blocker en chef Jason Peters ont également été compensés par la signature via la free agency de l’ancien lineman de Buffalo, Demetress Bell. Qui pourrait donc stopper une telle attaque ? On a presque envie de dire les Eagles eux-même, tant un receveur comme DeSean Jackson ne cesse les caprices de star et reste sur une dernière année en demi-teinte, dans la foulée de son holdout. Michael Vick demeure l’autre point d’interrogation principal. Car si l’ancienne star des Hokies reste toujours aussi talentueux et imprévisible, ses nombreuses blessures en font une constante bombe à retardement.
Côté défense, si le coordinateur défensif Juan Castillo a sans doute sauvé sa peau sur les meilleures performances de ses hommes en fin d’exercice, la D des Pennsylvaiens inquiète, notamment côté run stop. La draft de Fletcher Cox et Mychal Kendricks, conjugué à l’arrivée de l’ancien patron défensif des Texans DeMeco Ryans pourraient sérieusement corriger cette donnée.
A suivre aussi les prestations des cornerbacks. Avec un Asante Samuel parti et un Dominique Rodgers-Cromartie à la rue l’an passé, le backfield défensif sera sûrement une des clés de la réussite des Aigles.

WASHINGTON REDSKINS

GM: Bruce Allen (4e saison)

Coaching Staff
HC: Mike Shanahan (59 ans, 3e saison)
OC: Kyle Shanahan (3e saison)
DC: Jim Haslett (3e saison)

Stade
FedEx Field (Landover, Maryland, depuis 1997)
Capacité: 79 000 places

Stats 2011
Attaque
Passing Yards: 235.8 Yds (14e)
Rushing Yards: 100.9 Yds (25e)
Défense
Passing Yards: 222.1 Yds (12e)
Rushing Yards: 117.8 Yds (18e)

Stars offensives
WR Santana Moss
TE Fred Davis
OT Trent Williams

Stars défensives
LB Brian Orakpo
LB Ryan Kerrigan
LB London Fletcher

Principales arrivées
WR Pierre Garçon (Indianapolis Colts)
WR Josh Morgan (San Francisco 49ers)
LB Jonathan Goff (New York Giants)
CB Cedric Griffin (Minnesota Vikings)
S Tanard Jackson (Tampa Bay Buccaneers)

Principaux départs
QB Kellen Clemens (St Louis Rams)
WR Jabar Gaffney (New England Patriots)
WR Donte Stallworth (New England Patriots)
LB Rocky McIntosh (Saint Louis Rams)
S LaRon Landry (New York Jets)

Joueurs draftés
QB Robert Griffin III (Baylor, 1st)
G Josh LeRibeus (Southern Methodist, 3rd)
QB Kirk Cousins (Michigan State, 4th)
LB Keenan Robinson (Texas, 4th)
G Adam Gettis (Iowa, 5th)

Starters Probables
Griffin III (QB) – Hightower (RB) – Moss (WR), Garçon (WR) – Davis (TE), Cooley (TE) – Williams (OT), LeRibeus (G), Chester (C), Hurt (G), Brown (OT).

Bowen (DE), Cofield (NT), Carriker (DE) – Kerrigan (OLB), Fletcher (ILB), Riley (ILB), Orakpo (OLB) – Hall (CB), Jackson (FS), Doughty (SS), Wilson (CB).

Preview
En choisissant de nommer Rex Grossman QB starter en 2011, Mike Shanahan s’est sans doute installé un peu plus malgré lui sur la fameuse mais peu enviée sellette. Cette saison 2012 pourrait donc être son dernier joker. Un joker qui a pour nom RGIII, comprenez Robert Griffin, the Third.
Meilleur joueur universitaire l’an passé, l’ancien de Baylor arrive avec des références du côté du FedEx Field, mais aussi avec beaucoup de pression, tant les Redskins ne cessent de rechercher leur lustre d’antan (le dernier Superbowl des ‘Skins datant de 1991). Dan Snyder n’a ainsi pas hésité à sortir le chéquier (a-t-il déjà hésité d’ailleurs …) pour fournir au nouveau QB de la capitaine fédérale des cibles crédibles. Les deux nouveaux arrivants s’appellent Josh Morgan et surtout Pierre Garçon, joueur confirmé de l’attaque des Colts ces deux dernières saisons. Un duo censé concurrencer les Santana Moss, Leonard Hankerson, Brandon Banks, et consorts. Reste que si les Redskins se sont penchés sur la question du passing game, la ligne offensive n’inspire pas forcément confiance, d’autant que Trent Williams reste toujours concerné par d’éventuelles poursuites liées à des produits illicites. Et que dire du jeu au sol, emmené par le trio Hightower-Helu-Royster, intéressant en soi mais pas forcément à même de suppléer RGIII dans les moments difficiles.
Côté défense, Jim Haslett a réussi doucement mais sûrement à constituer son puzzle, le poste de linebacker restant un des plus abouti, derrière le monstrueux middle London Fletcher et surtout les jeunes pass rushers Brian Orakpo et Ryan Kerrigan. À l’instar du reste de la division, l’incertitude concerne toutefois le backfield défensif, où les cornerbacks DeAngelo Hall et Josh Wilson figurent sans doute parmi les joueurs les plus irréguliers de la Ligue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.