RadiOSSA Preview NFL: AFC Ouest

À environ un mois du début de la saison régulière NFL, RadiOSSA vous propose un tour d’horizon des forces en présence au sein de la Ligue. Aujourd’hui, focus sur l’AFC Ouest, des demi-finalistes de conférence l’an passé, les Denver Broncos.

DENVER BRONCOS

GM: John Elway (2e saison)

Coaching staff
HC: John Fox (57 ans, 2e saison)
OC: Mike McCoy (3e saison)
DC: Jack Del Rio (ex-HC Jaguars)

Stade
Sports Authority Field at Mile High (Denver, Colorado, depuis 2001)
Capacité: 76 125 places

Stats 2011
Attaque
Passing Yards: 152.1 Yds (31e)
Rushing Yards: 164.5 Yds (1er)
Défense
Passing Yards: 231.5 Yds (18e)
Rushing Yards: 126.3 Yds (22e)

Stars offensives
QB Peyton Manning
RB Willis McGahee
WR Demaryius Thomas

Stars défensives
DE Elvis Dumervil
LB Von Miller
CB Champ Bailey

Principales arrivées
QB Peyton Manning (Indianapolis Colts)
WR Andre Caldwell (Cincinnati Bengals)
TE Joel Dreessen (Houston Texans)
DT Justin Bannan (St Louis Rams)
CB Tracy Porter (New Orleans Saints)

Principaux départs
QB Tim Tebow (New York Jets)
WR Eddie Royal (San Diego Chargers)
G Seth Olsen (Indianapolis Colts)
CB Andre Goodman (Free Agent)
S Brian Dawkins (Retraite)

Joueurs draftés
DT Derek Wolfe (Cincinnati, 2nd)
QB Brock Osweiler (Arizona State, 2nd)
RB Ronnie Hillman (San Diego State, 3rd)
CB Omar Bolden (Arizona State, 4th)
C Philip Blake (Baylor, 4th)

Starters probables
Manning (QB) – McGahee (RB), Ball (RB) – Thomas (WR), Decker (WR) – Dreessen (TE) – Clady (OT), Kuper (G), Walton (C), Beadles (G), Franklin (OT).

Dumervil (DE), Bannan (DT), Wolfe (DT), Ayers (DE) – Miller (LB), Mays (LB), Williams (LB) – Porter (CB), Moore (FS), Carter (SS), Bailey (CB).

Preview

Si certains avaient besoin d’une énième preuve que tout va très vite en NFL, il leur suffit d’aller jeter un oeil du côté du Colorado. Deuxième plus mauvais bilan de la Ligue en 2010, on pensait en effet les Denver Broncos partis pour une nouvelle saison galère, après un début d’année catastrophique et la polémique autour de la présence de Kyle Orton en tant que titulaire. Pourtant, un an plus tard, les hommes de John Fox ont bel et bien un solide statut de prétendant aux playoffs. Ils pourront pour cela remercier l’incroyable saison de Tim Tebow, efficace à défaut d’être époustouflant, lequel n’a pourtant pas été remercié de son implication dans la belle saison 2011 de la franchise, tradé aux New York Jets, sitôt l’arrivée en grande pompe de la star Peyton Manning. Un renfort qui, si l’ancien QB des Colts revient en forme, pouvait fournir à la franchise des Rocheuses une des plus belles attaques de la Ligue, derrière forcément un passing game de choix (notamment avec les cibles Demaryius Thomas et Eric Decker, ainsi que les nouveaux arrivants Andre Caldwell et Joel Dreessen) mais aussi et surtout l’un des jeu au sol les plus établis en 2011, Willis McGahee et Lance Ball ayant tout bonnement martyrisé les défenses adverses, malgré le rendement plus que limité de l’ancien premier tour de draft, Knowshon Moreno. N’oublions pas non plus la ligne offensive locale, certes encore jeune, mais qui affichait une belle progression lors du dernier exercice, en dépit du super scrambleur Tebow.
Concernant la défense, celle-ci n’est pas à négliger dans la qualification de Denver pour la dernière postseason. L’émergence immédiate du linebacker Von Miller, conjugué à l’amélioration du pass rush (la coÏncidence entre ces deux faits n’est d’ailleurs pas fortuite) au point de mettre en lumière le travail de l’autre Miller, Dennis, coordinateur défensif seulement un an et parti rejoindre les Oakland Raiders en qualité de head coach. Pour le remplacer, une ancienne connaissance de John Fox débarque dans le Colorado, puisque Jack Del Rio n’était autre que son coordinateur défensif chez les Carolina Panthers. L’ancien linebacker des Vikings, très habile dans le run stop, aura tout de même la lourde charge de renforcer un backfield défensif parfois en difficulté en 2011, notamment sur les passes longue distance (13 TD encaissés sur des lancers de plus de 40 yards, soit le 2e plus mauvais bilan NFL).

KANSAS CITY CHIEFS

GM: Scott Pioli (4e saison)

Coaching staff
HC: Romeo Crennel (65 ans, 3e saison, promu, ex-DC)
OC: Brian Daboll (ex-OC Dolphins)
DC: Romeo Crennel (3e saison)

Stade
Arrowhead Stadium (Kansas City, Missouri, depuis 1972)
Capacité: 76 416 places

Stats 2011
Attaque
Passing Yards: 192.5 Yds (25e)
Rushing Yards: 118.3 Yds (15e)
Défense
Passing Yards: 201.3 Yds (6e)
Rushing Yards: 132.0 Yds (26e)

Stars offensives
QB Matt Cassel
RB Jamaal Charles
WR Dwayne Bowe

Stars défensives
LB Derrick Johnson
CB Brandon Flowers
S Eric Berry

Principales arrivées
RB Peyton Hillis (Cleveland Browns)
TE Kevin Boss (Oakland Raiders)
OT Eric Winston (Houston Texans)
CB Stanford Routt (Oakland Raiders)
S Abram Elam (Dallas Cowboys)

Principaux départs
QB Kyle Orton (Dallas Cowboys)
FB LeRon McClain (San Diego Chargers)
RB Thomas Jones (Free Agent)
OT Barry Richardson (St Louis Rams)
CB Brandon Carr (Dallas Cowboys)

Joueurs draftés
NT Dontari Poe (Memphis, 1st)
OL Jeff Allen (Illinois, 2nd)
OL Donald Stephenson (Oklahoma, 3rd)
WR Devon Wylie (Fresno State, 4th)
CB DeQuan Menzie (Alabama, 5th)

Starters probables
Cassel (QB) – Charles (RB), Hillis (RB) – Bowe (WR), Baldwin (WR) – Boss (TE) – Albert (OT), Asamoah (G), Lilja (C), Hudson (G), Winston (OT).

Jackson (DE), Poe (NT), Dorsey (DE) – Hali (OLB), Belcher (ILB), Johnson (ILB), Houston (OLB) – Flowers (CB), Berry (FS), Elam (SS), Routt (CB).

Preview

Comme dirait l’autre: « quand ça veut pas, ça veut pas ! » Déjà engagés dans un calendrier 2011 corsé (ayant terminé premiers de division l’année précédente), les Kansas City Chiefs ont ainsi rapidement perdu coup sur coup Eric Berry, Jamaal Charles et leurs deux quarterbacks Matt Cassel et Kyle Orton. Des blessures qui auront finalement eu raison du head coach de la franchise, Todd « caractère de cochon » Haley … Pour lui succéder à la tête des Chiefs, son ancien coordinateur défensif et ex-head coach des Browns, Romeo Crennel a repris du service. Auteur de belles choses à la tête de Cleveland, et restant sur une fin d’année 2011 de qualité, Crennel devra optimiser un jeu d’attaque, renforcé donc par les revenants de l’infirmerie, ainsi que par quelques bonnes pioches de la free agency, à l’image du TE Kevin Boss, du OT Eric Winston et surtout du FB/RB Peyton Hills, qui retrouvera pour l’occasion le nouveau coordinateur offensif de la franchise, Brian Daboll, avec lequel il avait réalisé une fantastique saison 2010, au point de figurer sur la célèbre (quoique peu enviée) couverture du jeu Madden.
Côté défense, si le backfield s’est plus que perfectionné, après un début de saison désastreux (marqué par deux fessées devant Buffalo et Detroit), le pass rush reste toujours un point faible (29 sacks l’an passé), trop dépendant de Tamba Hali. La ligne défensive et le run stop reste également un soucis constant, que l’arrivée du massif premier tour de draft, Dontari Poe, est censée solutionner.

OAKLAND RAIDERS

GM: Reggie McKenzie (1re saison)

Coaching staff
HC: Dennis Allen (39 ans, 1re saison, ex-DC Broncos)
OC: Greg Knapp (ex-coach QB Texans)
DC: Jason Tarver (ex-DC Stanford Cardinal, NCAA)

Stade
O.co Coliseum (Oakland, Californie, depuis 1966)
Capacité: 63 132 places

Stats 2011
Attaque
Passing Yards: 247.6 Yds (11e)
Rushing Yards: 131.9 Yds (7e)
Défense
Passing Yards: 251.4 Yds (27e)
Rushing Yards: 136.1 Yds (27e)

Stars offensives
QB Carson Palmer
RB Darren McFadden
G Matt Brisiel

Stars défensives
DT Richard Seymour
LB Rolando McClain
S Michael Huff

Principales arrivées
RB Mike Goodson (Carolina Panthers)
G Mike Brisiel (Houston Texans)
DE Dave Tollefson (New York Giants)
LB Phillip Wheeler (Indianapolis Colts)
CB Ron Bartell (St Louis Rams)

Principaux départs
RB Michael Bush (Chicago Bears)
TE Kevin Boss (Kansas City Chiefs)
C Samson Satele (Indianapolis Colts)
LB Kamerion Wimbley (Tennessee Titans)
CB Stanford Routt (Kansas City Chiefs)

Joueurs draftés
G Tony Bergstrom (Utah, 3rd)
LB Miles Burris (San Diego State, 4th)
DE Jack Crawford (Penn State, 5th)
WR Juron Criner (Arizona, 5th)
DT Christo Bilukidi (Georgia State, 6th)

Starters probables
Palmer (QB) – McFadden (RB), Goodson (RB) – Heyward-Bey (WR), Moore (WR), Ford (WR) – Barnes (OT), Brisiel (G), Wisniewski (C), Carlisle (G), Veldheer (OT).

Shaughnessy (DE), Kelly (DT), Houston (DT), Seymour (DE) – Curry (LB), McClain (LB), Wheeler (LB) – Bartell (CB), Huff (FS), Branch (SS), Van Dyke (CB).

Preview

Il ne fait décidément pas bon coacher les Oakland Raiders ces derniers temps ! Finalistes du Superbowl XXXVII, perdus face aux Tampa Bay Buccaneers, de l’ancien pensionnaire Jon Gruden, les Californiens ont en effet connu six changements de head coach en l’espace de neuf ans. Nouvelle preuve si il en fallait une que la stabilité n’est pas vraiment le maître mot du côté du Coliseum. Ainsi, après Norv Turner (2004-2005), Art Shell (2006), Lane Kiffin (2007-2008), Tom Cable (2009-2010) et Hue Jackson (2011), c’est l’ancien coordinateur défensif des Denver Broncos, Dennis Allen, qui s’apprête à prendre les rênes de la franchise. Un choix qui, à l’instar de ses prédécesseurs à l’époque, peut surprendre, l’ancien assistant des Saints n’ayant occupé le poste de DC qu’une seule saison dans le Colorado. Le nouveau GM Reggie McKenzie s’est pourtant bien tourné vers lui pour faire franchir un pallier supplémentaire à une formation californienne en regain de forme ces dernières saisons, mais qui n’a plus connu une fiche positive ou retrouvé le chemin des playoffs depuis cette faste année 2002. Cette saison-là, l’attaque avait eu une part prépondérante dans le jeu d’Oakland. Reste à savoir si le système offensif de 2012 saura répondre présent, dans le sillage de son nouveau coordinateur, Greg Knapp (ancienne connaissance de Miller chez les Falcons). Car si le groupe de receveurs semble de qualité, avec Moore, Ford ou Heyward- Bey, et que la ligne offensive a affiché de belles choses en 2011 (7e équipe au sol, 25 sacks concédés), le mystère Carson Palmer demeure, l’ancien QB des Bengals ayant alterné le chaud et le froid lors du dernier exercice, au lendemain de son trade plus que coûteux. Parlant d’énygme, Darren McFadden sera toujours plus attendu au tournant, lui qui collectionne les blessures depuis sa draft de 2008. Son rendement sera d’autant plus surveillé que son ancien backup Michael Bush a depuis mis les voiles direction l’Illinois, et Chicago.
Côté défense, on ne compte plus les points d’interrogations à l’orée de la saison régulière, la défense de Chuck Bresnahan ayant pris l’eau à la passe comme au sol en 2011. Charge au nouveau coordo Jason Tarver de faire mieux (sera-ce si difficile ?) d’autant que le poste de cornerback fait froid dans le dos, emmené par les improbables Ron Bartell et Shawntae Spencer. D’ordre plus générale, il s’agira côté Raiders de maîtriser son agressivité, la franchise californienne ayant été le vilain petit canard l’année passée en termes de flags et de pénalités concédées …

SAN DIEGO CHARGERS

GM: A.J. Smith (10e saison)

Coaching staff
HC: Norv Turner (60 ans, 6e saison)
OC: Hal Hunter (7e saison, promu, ex-coach OL)
DC: John Pagano (8e saison, promu, ex-coach LB)

Stade
Qualcomm Stadium (San Diego, Californie, depuis 1967)
Capacité: 71 294 places

Stats 2011
Attaque
Passing Yards: 276.6 Yds (6e)
Rushing Yards: 116.5 Yds (16e)
Défense
Passing Yards: 224.4 Yds (13e)
Rushing Stats: 122.2 Yds (20e)

Stars offensives
QB Phillip Rivers
WR Malcolm Floyd
TE Antonio Gates

Stars défensives
DL Antonio Garay
CB Quentin Jammer
S Eric Weddle

Principales arrivées
FB LeRon McClain (Kansas City Chiefs)
WR Robert Meachem (New Orleans Saints)
WR Eddie Royal (Denver Broncos)
LB Jarrett Johnson (Baltimore Ravens)
S Atari Bigby (Seattle Seahawks)

Principaux départs
RB Mike Tolbert (Carolina Panthers)
WR Vincent Jackson (Tampa Bay Buccaneers)
OT Marcus McNeil (Free Agent)
G Kris Dielman (Free Agent)
S Steve Gregory (New England Patriots)

Joueurs draftés
LB Melvin Ingram (South Carolina, 1st)
DL Kendall Reyes (Connecticut, 2nd)
S Brandon Taylor (LSU, 3rd)
TE Ladarius Green (Louisiana-Lafayette, 4th)
OL Johnnie Troutman (Penn State, 5th)

Starters probables
Rivers (QB) – Mathews (RB), McClain (FB) – Floyd (WR), Meachem (WR) – Gates (TE) – Gaither (OT), Vasquez (G), Hardwick (C), Green (G), Clary (OT).

Martin (DE), Garay (NT), Liuget (DE) – Johnson (OLB), Spikes (ILB), Butler (ILB), Ingram (OLB) – Jammer (CB), Weddle (FS), Bigby (SS), Cason (CB).

Preview

Si les Raiders ne sont pas spécialement connus pour leur patience, autant dire que leurs voisins de San Diego semblent vouloir prendre tout leur temps ! Au vu des deux dernières saisons des Chargers, en constante régression depuis 2009, et privés de playoffs durant cette période, on donnait pourtant peu cher de la peau du head coach de la franchise Norv Turner. Pourtant l’ancien coordinateur des 49ers est toujours là, conforté dans sa position par son General Manager A.J. Smith, dont le sort paraît tout aussi incertain à l’aube de cette nouvelle saison. Pour s’assurer un brin de tranquillité supplémentaire, le duo devra tout d’abord oeuvrer pour remettre en selle un passing game plus que douteux en 2011, et ce malgré l’excellent travail de la ligne offensive, avec seulement 30 sacks concédés (NB: les récents départs de McNeill et de Dielman pourraient toutefois changer la donne). D’autant qu’après une saison rookie délicate, Ryan Mathews a enfin démontré ses capacités, affichant près de 1 100 yards au sol l’an passé. L’ancien coureur de Fresno State pourra également compter sur le renfort du Fullback Le’Ron McClain, venu suppléer le départ de Mike Tolbert aux Panthers, pour y rejoindre Ron Rivera, ancien coordinateur de la franchise californienne.
Depuis le départ de ce dernier, la défense n’a d’ailleurs plus vraiment le même rendement. La faute à un pass rush parfois inexistant la saison dernière (32 sacks enregistrés) ayant nécessité la draft de Melvin Ingram, transfuge de la fac de South Carolina, au lendemain du fiasco Larry English. Le backfield défensif sera lui aussi à optimiser, à la suite du départ de Steve Gregory vers les Patriots, et les performances parfois en dent de scie d’Antoine Cason et de Quentin Jammer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.